• Bien fait pour sa gueule!

    Il y a de ces drames individuels qui se produisent et dont on peut se réjouir. Je pense surtout à l'arrestation de Radovan Karadzic, l'ancien leader des Serbes ultranationalistes de Bosnie, dont le mouvement a déclenché une guerre civile, suite à l'éclatement de la Yougoslavie. L'ex-psychiatre et également ex-figure de proue politique du mouvement nationaliste serbe de Bosnie se cachait depuis une douzaine d'année en Serbie, sous un faux nom et une nouvelle apparence. S'il faut en croire les médias, le gouvernement serbe savait très bien sous quelle identité Karadzic se dissimulait à Belgrade et ce sont les intérêts économiques du pays qui l'ont amené à vouloir le livrer au Tribunal pénal international (TPI). En effet, la Serbie tente de joindre l'Union européenne et depuis l'élection d'un gouvernement favorable à son adhésion, il ne fallait pas compter trop longtemps avant que Karadzic soit enfin livré à la justice. Quand même, il est dommage que ce soient  l'ambition économique qui a décidé les autorités serbe à se saisir de Karadzic, pour qu'il soit transféré devant le TPI. J'aurais préféré savoir qu'à Belgrade, on mesure enfin l'ampleur des crimes commis par Karadzic et les autres leaders serbes de Bosnie (dont le chef militaire Ratko Mladic) pour que justice soit faite. Mais quand même, c'est une bonne nouvelle de savoir qu'un criminel de guerre et contre l'humanité  puisse enfin subir un procès pour ses crimes.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> Et dans ce cas-ci...
    <o:p> </o:p>« Revenu Québec c'est des malades mentaux. Tu leur dois 8 $, et ils vont kidnapper tes enfants. C'est eux autres qui ont kidnappé la petite Cédrika»
    <o:p> </o:p>

    L'histoire de Mike Ward et son gag de mauvais goût utilisant la disparition de Cédrika Provencher a fait des vagues, ces derniers jours. L'humoriste, dont le type d'humour ne m'est pas tellement familier, se spécialise dans « l'extrême ». Pour lui, il n'y a aucune limite. En retour, le voilà dans une position très inconfortable, où il est la cible de menace de mort et de harcèlement. D'une certaine manière, sans vouloir encourager en quoi que ce soit les dérapages de certains individus envers la personne de Ward, je me suis dit qu'il venait enfin de faire face à sa responsabilité en tant qu'auteur. Je ne suis pas un zélote de la rectitude politique, mais je suis encore moins favorable à cette recherche de l'absolue limite dans l'iconoclastie. Pour avoir été des opposants à Jeff Fillion et consort à Québec, je crois toujours à l'éthique en toute chose. Utiliser ainsi un cas aussi triste que la disparition d'une fillette pour un gag n'est absolument pas justifiable, peu importe la défense et les justifications de Ward et ses semblables. D'ailleurs, vous pouvez entendre celles-ci sur son vidéo du 21 juillet.

    http://www.mikeward.ca/

    <o:p> </o:p>

    Il sacre beaucoup, Mike. Je pense qu'il manque un peu de vocabulaire. Et d'autres choses, je ne sais trop quoi exactement...

    <o:p> </o:p>Une dernière fois, sur Sir Paul...
    <o:p> </o:p>

    Ma mère m'a écrit ce matin, pour me dire qu'elle et mon père ont vu le show de l'ex-Beatles sur les écrans géants et qu'ils ont bien aimé. Elle me demandait pourquoi je n'ai pas écrit sur le succès du spectacle. Hé bien, je dois dire que la plupart des médias l'ont fait, je n'ai pas eu grand' chose à ajouter. Je n'y serais sûrement pas allé, si j'avais eu à être présent à Québec. Ça ne me plaît vraiment pas, c'te musique là. Ma mère a ironisé sur le fait que dans le gros village de Québec, on ne fait pas comme à la grande ville, les gens ne cassent pas tout, quand il y a une fête... et vlan dans mes dents!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :